Aller au contenu principal

Émergence d’une spiritualité collective

S’il est une urgence politique aujourd’hui, à mes yeux, c’est de prendre conscience de la façon dont les systèmes d’oppression en place ont artificiellement relégué certains aspects de l’expérience humaine hors de la sphère politique et en particulier trois dimensions :

– l’intimité physique, des rapports au corps à la sexualité en passant par le jeu de la danse et la tendresse quotidienne entre ami-e-s et familles,

– les manifestations émotionnelles, dès lors qu’elles s’écartent du cadre très congru des Normes comportementales patriarcales (que je conspue, critique, supporte ou pardonne depuis bien longtemps cf. par exemple cet article sur la NEC-plus-ultra-tu meurs)

– la spiritualité, c’est-à-dire toutes les couleurs de ce qui nous tient le plus profondément à cœur et qui est en même temps bien souvent aussi public et commun qu’un coucher de soleil, un moment entre humain-e-s ou un tas de cailloux.

Sur les deux premiers points, j’ai déjà abondamment disserté dans de précédents articles, traités et poèmes, alors je ne m’attarde pas davantage. Quelques mots du troisième, à l’heure où un soi-disant « choc des civilisations » cherche encore – si pauvrement – à se banaliser en une vieille guerre de religions – islam traditionnaliste d’un côté (intersectionné avec les lignes classiques des racismes et historiques de l'(anti-)antisémitisme, de l’anti-fascisme etc.) et chrétienté ultra-libérale de l’autre (avec ses cultures du progrès, du bonheur et des droits de l’homme blanc-république en bandoulières trichromie – parfois même singeant l’arc-en-ciel)

La spiritualité est politique.
Pas besoin d’autre synthèse : c’est si simple. L’ordre capitaliste depuis la renaissance, durci encore par la révolution bourgeoise ces deux derniers siècles, ont tout fait pour nous le faire oublier, pour atavir en nous d’autres croyances, mais… c’est fini, c’est mort. Le monde humain bascule et cette présence nous illumine, bonne nouvelle : il n’y a qu’une seule terre, la Pacha mama, il n’y a qu’un seul peuple, l’Humanité qui s’éveille et réalise avec émerveillement son essence, il n’y a qu’unE seul Être, quel que soit le nom qu’on lui donne.

Source, amour, unité, silence, Adonaï lord Allah mon dieu om Shankti ô DS – je m’agenouille en toi, je pleuris je respire.

Inspir – expir – …

JULY 6: Belarusians dance around a campfire on Ivan Kupala Day, an ancient night-long celebration marking the Summer Solstice, the shortest night of the year, in the town of Stolbtsy. Ivan Kupala, or St. John’s Day or Midsummer Day, is a traditional carnival which centers around a bonfire with plenty of food and dancing. (Sergei Grits/Associated Press)

Du religieux ancien aux innovations païennes (et vice-versa toujours), le sacré est partout. Profane, où es-tu ? Comment d’ailleurs rien profaner de ce sacré tout – même la lutte, même la folie, même l’erreur, même l’oubli – avec toute la conscience qui nous est venue ? Pour Rudolf Steiner, si j’ai bien compris (corrigez-moi si je me trompe), une des grandes missions humaines est d’équilibrer en nous les tendances d’Arhiman et de Lucifer. Ancrage et décollage. Démon surgi de la terre et démon tombé du ciel, à soigner, bercer, guérir, réconcilier.

De même en ce temps de l’avent – si obscure plongée dans le monde d’Hécate et en attendant avec plus ou moins de patience Yule – ô profond solstice ! l’équilibre des genres est plus que jamais à l’ouvrage. Je recommande vivement ce calendrier-ci, proposé par « l’espace femmes » de notre pays. Excellentes idées de cadeau, et occasions d’être touchéEs sans tarder.

Le succès assez fulgurant d’une démarche pourtant aussi radicale que celle des émules de One nation, ou la façon dont a circulé le discours du vice-président bolivien : je crois voir là de sûrs signes d’espoir. Les mages sont déjà en marche, suivant l’étoile, elles et eux qui portent à toute l’humanité ce qui inspire, ce qui lumine, ce qui soigne. Confiance.

Aucun commentaire pour le moment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :