Aller au contenu principal

Artiste ? non merci

Il y a plein de définitions de l’art.

Les plus simples s’appuient par exemple sur :

– le talent (du latin talens : travail, ouvrage) → art comme artisanat, training quotidien, ensemble de techniques reproductibles. Noble pratique donc, manifestement utile, éventuellement payée à l’heure et/ou à la tâche – ne serait-ce que parce qu’elle occupe les mains des ouvrier-e-s et l’esprit des Dieux.

– le génie, un truc qu’on a (comme Ella)… ou pas. Dangereux par son côté eugéniste (le désir égotique d’engendrer des génies : cf. « la Vie est ailleurs » de Milan Kundera). Mais l’idée redevient bonne si elle se démocratise en conscience (comme chez France, entre autres chansonnier-e-s) → art au fond comme inspiration, canal, transcendance. Pourquoi pas ?

– le marché de l’art, c’est à dire son commerce et au final les réseaux, la com’, etc. → l’art comme « ce qui se vend en tant qu’art, ce qui touche un public qui le reconnaît en tant qu’art ». Alors là, beurk. Encore plus volontiers que la précédente, cette définition asservit l’artiste aux systèmes de dominations en place et l’œuvre aux critères de la mode, réduisant la « qualité artistique », in fine, à une quantité financière. Jury qui donne des notes d’excellence technique et d’élans inspirés, qui salue les références qui vont bien, critique bourgeoise, etc.

C’est la suprématie de cette dernière définition de l’art qui m’a conduit à quitter le métier du spectacle. Le business et sa mauvaise foi capitaliste m’écœurent.

Je ne veux pas faire de l’art « pour plaire aux autres » → car ce serait alors flatter mon ego et non pas suivre mon étoile.

Je ne veux pas faire de l’art « pour gagner ma vie » → car alors je cherche ce qui marche pour m’assurer un statut social et là encore je risque de trahir mes « valeurs » – qui n’en sont pas, en fait. Tout dévaler.

Les approches de l’art qui me parlent s’appuient plutôt sur la beauté, sur l’émotion et sur le sens :

– l’Art comme pratique humaine qui cherche à retrouver dans ses œuvres la beauté de l’être, de la nature, de l’amour, du monde…

– l’Art comme truc qui nous touche, nous fait frémir, rire ou pleurer, provoque des chocs esthétiques qui facilitent nos éveils…

– l’Art comme vecteur d’ouverture de conscience, qui permet de contribuer à l’émergence d’un nouveau monde humain.

Nous sommes nombreux-ses sur ces lignes-là ! Heureusement.

Significatif : ce ne sont pas des approches personnelles : ce qui nous intéresse ce sont les œuvres et les démarches, pas les artistes… et surtout s’iels sont présent-e-s dans leurs productions !
Auto-fiction, auto-portrait, voix nues : redoutables exercices, prudence ! Je veux voir à travers ta personne et au-delà ton cœur, ton esprit, la présence de ton corps. Je ne veux pas voir Narcisse une énième fois laissant mourir l’écho, se noyant vainement dans sa pauvre mare.

Rien ne me semble plus douteux qu’un-e artiste qui accepte avec suffisance son statut et ne remet pas en question les conditions politiques de son exercice. Je veux bien contribuer à l’art et aux manières, mais non sans savoir comment et pourquoi. Je ne peux pas faire autrement que d’être poète (même si comme Samuel Beckett au fond je ne suis pas vraiment « bon qu’à ça »), et je n’arrêterai jamais de chanter, de danser (sauf quand je suis perdu) – mais c’est résolument gratuit et bénévolement libre – ce qui ne signifie certes pas que je ne veuille pas recevoir d’argent pour ça.
La déprofessionnalisation, c’est peut-être aujourd’hui le seul avenir de l’art véritable : certes, c’est tout à fait discutable. D’ailleurs si un éditeur me proposait un contrat, une réalisatrice un rôle, je ne suis pas certain que je refuserais.

Cependant à cette heure et j’en suis sûr – à une époque où rien ne va plus, les jeux sont faits : artiste moi ? Non merci.

Aucun commentaire pour le moment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :