Aller au contenu principal

Ce qui sort de nos bouches

Ce qui sort de nos bouches
un-e illustré-e

***

Il paraît que la vérité sort de la bouche des enfants…
Extérieur-nuit. De la bouche d’une enfant qui parle, sortent mille chimères, natures et fantaisies (et une très vieille femme).

*

mais ce sont rarement des enfants qui disent ça.
Intérieur-jour. De la bouche d’un-e adulte en costume-cravate sort l’enfant-aisiste. Éventuellement d’autres scènes semblables à l’arrière plan, ou bien des livres, des règles et des bureaux…

*

Il paraît que la vérité est toute nue…
Intérieur-nuit. Une très vieille femme insaisissable, avec des cheveux longs tressés de plantes, d’insectes et de fruits, et un regard profond, simple et droit. Grotte ?

*

est-ce parce qu’ils ne la trouvent pas assez belle que certains la maquillent ?
Extérieur-jour. La même vieille, odieusement attifée, peinturlurée et entourée de gadgets. Tours ?

*

Il paraît que c’est pas beau de mentir…
Alignements : soldats, élèves, livres, mégalithes… Fondu.

*

mais la plupart des gens font ça très couramment !
Télés qui parlent d’or, de monts et de merveilles, discours et roues de la fortune. Cut.

*

Au point même que ça devient difficile parfois, dans toutes ces fariboles et ces fictions, de savoir démêler ce qui est vrai…
Deux jeunes personnes, l’enfant du début et un autre, qui se donnent la main. En arrière-plan la très vieille femme qui les regarde.

*

de ce qui pourrait l’être. Ô distingo, choix, discernement !
Un père Noël cherche des infos sur le pôle Nord sur internet… En arrière-plan les enfants le regardent.

*

Depuis que je suis enfant, je cherche la vérité.
Je vérifie si elle sort bien de ma bouche, et de celles des autres – pareil.

L’autre enfant regarde les chimères du début, joue avec. L’enfant qui les avait dites le regarde… de la vieille – toujours – peut-être seulement un bout d’habit ?

*

Parfois ça m’attire des ennuis. Beaucoup de gens n’aiment pas trop la vérité.
L’une des chimères a pris l’autre enfant dans sa gueule et le livre sur une table où des convives de tous âges, hilares, se tiennent prêts pour le festin, couverts dressés.

*

C’est vrai que les mensonges et les illusions sont parfois plus confortables…
De l’autre côté de la même (double) page ? Dans la continuité en tout cas, une autre chimère berce l’enfant du début et / ou lui donne des confiseries, un dessin animé, etc.

*

mais souvent aussi iels sont décevant-e-s, au final.
Je crois ça, moi, du moins.

La même enfant, seule, mal au crâne, mal au ventre, avec des idées noires. L’autre enfant, blessé, la regarde tristement. La vieille aussi est désolée, mais on la voit à peine, ou pas.

*

Il paraît aussi que de toutes façons, tout est illusion. L’Immense Vie Est… ailleurs, partout ?
Est-ce que tout n’est vraiment que poussière, qui retournera à la poussière ? Sinon la flamme, l’esprit, la vibration, le souffle…

Les deux enfants, les soldats, les télés, etc. : tout le monde coule dans un grand sablier. Les chimères regardent en souriant. La vieille tourne le dos.

*

Il y en a aussi qui croient qu’il n’y a rien d’autre que « tout ça », la matière… et même ils y croient dur comme fer. Ils ont d’ailleurs la tête solide, souvent !
Un karateka brise ou tord une barre de fer avec sa tête. À la toute petite fenêtre de sa cellule, passe un œil : on ne sait pas à qui il est. Quelquepart entre autres bibelots peut-être, une mappemonde.

*

Qui détient la vérité ? Vieux sages, vieilles folles, jeunes prophètes ? Est-elle complexe, simple, changeante ?
On dit que chacun-e en a sa part, comme un miroir brisé dont les morceaux sont éparpillés aux quatre coins du monde… mais il n’est pas carré, le monde !

Une belle et vaste planète faite de bouts de miroirs de toutes couleurs, qui reflètent la vie sous toutes ses formes : enfants, vieilles, natures, cravates, etc.

*

Et pourtant ça colle, tous ces bouts de vérité ensemble ! Ça n’en fait qu’une seule grande. Vérité si vaste que ça dépasse de loin nos entendements. Enfin… je crois.
Dézoom : la planète faite de bouts de miroir se retrouve dans l’œil cosmique de la vieille… ses oripeaux trainent ici ou là dans l’espace, entre autres étoiles, comètes et lunes.

*

Et c’est tant mieux, sans doute – que ça nous dépasse !
Dézoom : les deux enfants de tout à l’heure jouent. Guéri-e-s. La vieille sourit dans le lointain.

*

Ça n’empêche pas de nous rappeler que c’est là, quelque part, et que ça nous sourit… ou du moins que ça nous regarde, d’un regard profond, attentif – ce qui est déjà une sorte de sourire, si on y pense.
Zoom : très gros plan du visage de la vieille, les yeux, la bouche – peut-être pas cadré-e-s en entier même – énigmatique en mode la Joconde. La Terre de nouveau, dans son autre œil.

*

Je crois que c’est important de se rappeler ça, la Vérité, la voie et la vie… même quand tout semble être fou, vain et dénué de sens autour de nous. En réalité, c’est pas vrai, si ?
Zoom sur la Terre, en mode semi-réaliste cette fois, mais pas forcément à l’échelle. On aperçoit par exemple peut-être des forêts, des villes, une tour, des grottes ?

*

En réalité, c’est Nous qui choisissons ce qui est vrai pour nous, dans cette vie-ci.
Zoom ou dézoom ? Les deux enfants donnent la main à d’autres, qui donnent la main à d’autres encore – peut-être des vieux parmi elles (et vice-versa). On ne sait pas jusqu’où ça va.

*

Pas toujours si facile – « c’est la Vie ! »
Et ça s’imagine Vrai-ment à chaque instant.
Toujours, Tout jour, tous-jours-et-Nuit.

Le même thème que l’image précédente, mais avec les chimères, les oripeaux requalifiés et tout l’invisible qui rentre dans la danse.

(« Louis guiligui cherche illustrateur-ice-s », pour les 22 ou 24 images de ce livre-ci – en comptant la couverture – contacter le collectif.)

Aucun commentaire pour le moment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :