Aller au contenu principal

Stalinisme sanitaire ?

Je reprends ici quelques éléments partagés ce matin sur le groupe Telegram « Analyses politiques » de Covid-entraide (en réponse à un post un brin rageux mais intéressant concernant l’antisémitisme).

C’est une stratégie très ancienne et efficace que de détourner la haine vers tel ou tel groupe ethnique ou religieux – traditionnellement les juifs c’était pratique parce que de fait souvent iels étaient proches des pouvoirs en place… Mais ces derniers temps les musulmanEs ou l’extrême-droite prennent le relais (!)… Et maintenant, les « anti-vaccins » : en voilà une catégorie absurde ! Parce que la plupart des gens qui se positionnent contre tout liberticide (les « anti-pass » allez : va pour celle-ci) ne sont pas contre les vaccins… et la plupart des non-vacciné-e-s sont plutôt libertaires – même si certain-e-s tendent au libertarianisme hélas par paresse politique ou contraintes économiques : typiquement iels envisagent alors de faire des faux pour garder un taf ou une place à l’école… quand ça n’est pas pour maintenir un projet de voyage.
Parfois aussi les mêmes ou d’autres peuvent être touché-e-s par un discours teinté d’un genre de (eco-)fascisme au goût du jour. Cet amalgame-là entre les « extrêmes », ou le cercle de l’assemblée qui se referme*, ça arrange bien les ultras qui veulent faire croire qu’ils seraient encore « du centre » de l’échiquier politique – alors que les avatars de la République sont tout à présent sauf « la Voie du milieu » – même s’ils ont sans doute cherché comment recycler Lao-tseu en même temps que Machiavel

Un piège tactique à mon avis : assimiler les dominants du jour au fascisme ou au nazisme, ou dire qu’il y aurait « deux extrême-droite ». Je crois plus habile – et surprenant – de comparer le capitalisme triomphant au stalinisme, si on veut provoquer des réactions. À quand le néogoulag pour les artisanEs de résilience locale sans puce électronique ?

L’ultra-libéralisme néo-totalitaire actuellement au pouvoir est extrême pour sûr, et il est « de droite » encore si on veut – mais pas au sens traditionnel qui intégrait une bonne dose de valeurs conservatrices… Du coup c’est vrai qu’il ressemble à ce que le Rassemblement National prône – le changement radical et les discriminations – mais leurs méthodes et leurs discours diffèrent. On peut dire « blanc bonnet » si on veut… mais les personnes qui ont voté Macron naguère, ou Hollande encore avant risquent de se braquer si nous ne présentons pas les choses avec plus de finesse.

Je dis « nous » pour les créateur-ice-s d’une nouvelle culture de paix, qui peuvent se reconnaître dans des valeurs communes de liberté, d’égalité, de solidarité et d’adelphité (avec les deux dernières là on disqualifie les neo-fachos :^)

* les assemblées nationales ou internationales sont toutes plus ou moins en forme de théâtre grec – et non d’amphithéâtre, comme l’université pourrait le laisser penser : un demi-cercle et une tribune. Idéalement il faudrait que ça s’arrondisse encore, pour que la zone du choryphée soit plus humble, et que l’énergie circule de droite comme de gauche… mais de là à refermer complètement le cercle attention : en héraldique comme en socioculture, le cercle ouvert est symbole d’évolution et de dynamisme, le cercle fermé risque l’exclusion et le ranci.
À bon entendeur-euse, garde ton œil ouvert : le bon !

Aucun commentaire pour le moment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :