Aller au contenu principal

Que saint-Michel nous accompagne

L’ordre de l’architecture divine renverse parfois les anciens équilibre, de sorte qu’on peut se demander ce qui distingue un vent de folie d’un vent de sagesse, les maux de l’ordre et les mots du chaos… Ces quatre-ci par exemple s’articule au principal slogan du jour : LIBERTÉ ! ÉGALITÉ ! ADELPHITÉ !

#Dictature !? ouais mais…
Je recommanderais la prudence tactique avec l’usage des mots… Dépasser trop vite le point de Godwin, ça ne nous rend pas plus crédibles aux yeux de nos interlocuteur-ice-s. Même si l’analogie peut être utile, aussi, il faut doser les échelles émotionnelles. Sinon bam : déni direct ! Cherche même pas à comprendre, tu es cataloguéE, c’est mort, tu ne diras plus que des conneries.

Idem, ça me semble plus juste d’arborer un bandeau blanc (symbole de paix mais aussi de force, de deuil, de souveraineté… selon les cultures) qu’une étoile jaune – et c’est pas du fait d’un mauvais souvenir personnel (non non :°) – c’est tactique là aussi, et même si je trouve ça chouette que yen ait qui le fasse. Ça génère des conversations plus intéressantes. Plus inclusif.

#Espoir !… & activitéS !!
La foi est toujours aussi pure, quelles que soient les errances de l’actualité. « Quel est le problème ? » demande celui qui n’a pas peur vu qu’il ne se soucie guère du corps physique et de ses liens d’affections (contrairement à l’Avatar, qui refuse l’accomplissement et meurt par amour pour Katara, souvenez-vous).

De mon côté j’ai enfin adhéré à « Mon » Tro-breizh, si si… Pour accueillir les pèlerin-e-s autant que ceusses de la marche fantastique, d’air-e et des autres chemins, en tant que Tisseur à l’Atelier des Cuillers – et Tac! – à domicile, en plein vent, à distance ou à emporter sur les chemins. En apprentissage dans les métiers du fil, je propose aussi de la poésie & des cartes postales (avec Louis, Camille, Camille et Syvaine d’« Aimer l’ouvrage »), du conseil en intelligence collective (avec le collectif Nama-S et ses allié-e-s pour « SociocultureS 3.0 »), des accompagnements à la transition (avec Sonia et « Murmure des forêts »), et je vends un peu d’épices et de superaliments en mode dépannage-cadeaux ou pochettes-surprise (« épicéKao »).
Ça c’est de la polyactivité rurale einh ? Le surplace et les petits itinéraires seront du côté de Brocéliande à partir de fin août. Pour les plus grands parcours, cf le voyage des peuples de la paix dans l’onglet dédié (^;

Rien de tel que le travail ! enfin, l’activité professionnelle, si vous êtes fachéEs avec les étymologies malheureuse ou les récupérations type Arbeit macht frei (mince, j’ai passé le point de Godwin… ah mais il fallait pas parler de liberté aussi, c’est pour ça). Parce que comme dit Goethe, ‘l’espérance c’est la seconde âme du malheureux »… il voulait dire, je crois : si tu veux être heureux, ne te pose pas trop de questions sur l’avenir : hop, à l’ouvrage ! ça ira mieux.
De là, il ya différents ouvrages… ainsi, encore un slogan utile à partager pour contribuer à celui qui consiste à nous sortir de l’ignorance :

#Anarchie ! bien sûr
Ya encore des gens qui pensent que c’est le bordel, que c’est « chacunE fait ce qu’il veut ». Ahlala, la culture politique en a pris un méchant coup dans nos Peuples ces quarante dernières années. Donc non, c’est pas ça, comment leur expliquer… euhhh patience, patience dans l’azur pis sur le plancher des vacheries aussi einh !

Le mieux je pense, c’est de faire le détour par les Communs (en évitant soigneusement les religions et la laïcité pour pas revenir direct à la case départ en tombant sur « attends tu m’embrouilles là, c’est trop compliqué ! »)
Et puis, à un moment donné dans la conversation, hop, donnez-leur l’adresse du superflux.fr en recommandant la lecture du génial ouvrage collectif d’un anarchiste chrétien là – mince, je me suis encore grillé ^^

#Paix
Ben quoi, ya un onglet entier pour en parler et tu nous en rajoutes ici ? Oui oui, c’est un mot de désordre important aussi, et c’est pour recoller ce vieux bout d’article qui marche toujours :
Car certes bien des lieux ont besoin de paix… à commencer par nos propres cœurs !
Et certes il y a bien besoin de l’ardente épée, celle qui terrasse les dragons symboliques – parfois –
pour y voir plus clair, avec quelques égotiques têtes épineuses tranchées et ainsi la voie désormais *libre*… (-> on reste dans le même thème einh, vous avez vu ?)

Vous connaissez cette phrase : « Que ton nom soit sanctifié » ? Oui sans doute, on a beau être athéEs (la religion dominante du capitalisme, et ça l’arrange bien parce que la spiritualité vraie dissout l’état et sa marchandise comme l’eau un méchant cachet d’aspirine) on a quand même un peu de culture, bref…
Savez-vous comment elle se disait sans doute dans la langue de Yashua de Nazareth ?
Netkadesh shmokh

Shm : cette racine sémitique parle à la fois de lumière, de vibration, de nom et de présence…
On la retrouve dans les prières juives (Sh’ma Israël) et les contemplations arabes (Chem veut dire « soleil »)
… mais peut-être aussi dans le chemin des pèlerin·e·s ?
Netkadesh, c’est le sanctuaire : comme l’église qui parfois, encore protège pour nous touTEs la pureté de l’être qui s’avance vers Dieu… mais surtout, comme nos propres cœurs : inviolables. Intraçables*. Incontournables.

On peut traduire Netkadesh shmokh ainsi par exemple :
« Que le profond espace de la lumière, ouvert en nous, soit protégé »
Eh ouais, ça décoiffe einh ? Allez, ouvrons l’œil… le bon !

* À propos d’identité numérique, tandis que je rédige cette article Guillemant cause dans le poste, toujours très bon – mais les vingt dernières secondes de cette vidéo-là sont carrément excellentes ! Merci Philippe (^;

Aucun commentaire pour le moment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :