Aller au contenu principal

Collectif journal /2020

Ce texte raconte le vécu d’un collectif au mois le mois.
C’est une version corrigée du texte que le-dit collectif conserve dans ses archives.

Aucune de ces personnes n’est / plus / à présent / dans la coop’, mais elles sont toujours dans l’asso pour la plupart…

On s’est proposé d’orienter l’écriture de cette partie-là de l’histoire de façon un peu plus « neutre et factuelle » que les précédentes. Ça a été rédigé un peu collectivement (Amz et Ma surtout, Ju un peu)
Chaque mois, il y a au max trois sous-parties : organisation collective / com’ interne & externe / tout le reste (pas toujours dans cet ordre).

Mai
Les réunions se poursuivent à un rythme soutenu, en présence. On revisite et clarifie mieux les différents rôles et projets.
Le pad interne de coordination se structure, et le pad public remplace le site internet – qui bientôt rend l’âme. Facebook demeure en tant que principal outil de communication grand public, et pour notre réseau l’infolettre à parution aléatoire migre sur riseup – comme tous nos autres outils numériques, depuis Google & cie vers du « Libre et sûr » francophone. Le bouche à oreille et les liens de proximité restent nos principaux canaux.
Initiation du projet porté par So et Ma (Amz en soutien) des rencontres autogérées de l’été, plans du chantier de l’année, jardin à gogo et suite de l’installation poulaillère.

Juin
Syl en intégration commence à participer aux réunions, aux chantiers, aux temps de vie collective… Mé (une ancienne) et So (une possible future) aussi rejoignent ponctuellement les réunions et autres : le collectif change de formes.
Tensions sporadiques et discrètes entre Ma et Amz (questions liées à la com’, au jardin, à l’organisation collective et aux chantiers mais surtout à leurs détresses persos réactivées mutuellement.) Rédaction par Amz d’un texte « règles de fonctionnement », qui sera corrigé par Ma et Gui surtout, discuté un peu informellement, puis laissé en standby – relances régulières de Amz jusqu’à l’hiver, avec le soutien de Ma mais sans action ni décision collective.

Juillet
Préparations des chantiers d’août et … Moins de réunions. Le collectif est un peu éparpillé ce mois-ci. Le quotidien (jardin, animaux, accueils, communication, rangement, vie quotidienne etc.) est plutôt bien géré et partagé, et dans l’ensemble les infos circulent bien – à quelques notables exceptions près.
Enregistrement d’une émission radio avec le pôle ESS, coordonnée par le rôle réseau (absent ce jour-là !)
La forme des réunions se simplifie et demeure efficace – facilitation et secrétariat tournent toujours, météo au début et à la fin, tour d’infos et tour de tensions (institué) – même si parfois les discussions s’enlisent et des zones aveugles demeurent – faute de temps de parole, de clarté personnelle ou de désir.

Août
Beaucoup d’énergie consacrée au chantier et un peu aussi aux rencontres autogérées des habitats collectifs, et avec tout ça beaucoup de personnes extérieures à la coop’ (et même à l’asso) sont sur place + fatigue, grossesse, santé, etc… : le collectif réduit ses réunions au strict nécessaire : les opérations en cours. Les tâches de long terme et les tensions interpersonnelles ne sont pas traitées -> s’accumulent et se complexifient. Tensions récurrentes manifestes entre Amz et Ma en particulier, mais entre tout le monde d’autres tensions aussi.
Ju travaille beaucoup entre l’usine, le jardin et la construction : sur tous ses temps libres. Négo avec J. et A., qui ont récupéré leurs affaires, pour un calendrier de remboursement de la (grosse) dette à partir de début 2021. Projet de contrats pour les autres « Comptes courants d’associés », afin de les bloquer au moins 3 ans et pas se retrouver de nouveau avec le même genre de difficultés. Mais pour l’heure (six mois plus tard), rien n’est encore signé.
Rayonnement : la page facebook passe les 500likes, connexions réseaux Hpo et autres lieux alternatifs.

Septembre 
Le chantier se poursuit. Forte présence de soutiens encore aux côté de Gui, et Ju arrête de travailler à l’extérieur, présent sur le chantier à 100%. Amz assure une dispo constante de deux jours à deux jours et demi/semaine pour l’aronde (en présence ou à distance).
Réunion de rentrée : tour de parole de là où on en est. Prises de conscience sur le temps long du collectif, au-delà du « fracas des jours » (J. Tardieu). Première mention d’un « fossé » entre Ju et Amz. Puis Amz annule au dernier moment sa participation à une journée de chantier motif « pas envie de vous voir » + re-« fossé ». Échanges par 2 à distance avec Amz. Passée l’échéance de la fête publique, il demande une réunion dédiée à la gouvernance, après avoir clarifié et commencé à nommer des difficultés sur ce thème par mail et de vive voix. Éclats de colère entre Amz et Ju, apaisés aussitôt – mais sujets de fond qui demeurent (peurs, spiritualité, enfants, etc.) Tours de cercle, le sujet se creuse.
Le 25 : journée sur le consentement animée par Coline Caspar. Retisse la toile entre les arondi.e.s. Restent beaucoup de sujets à traiter mais conscience nouvelle, transformation en cours avec tout ce qui a été nommé.

Octobre
Chantier encore et encore. Les murs sont montés, bien costauds, menuiseries posées ! On avait pas anticipé que ça prendrait autant d’énergie dans l’Aronde – aux dépens des autres postes.
La paix se fait dans le collectif, c’est bon de se retrouver. On reprend des réunions hebdomadaires d’1h30 – plus ou moins.Lancement surtout d’un chantier « Raison d’être » (ou « Socle / Cap ») : 3 réunions longues pour reclarifier le cœur du commun. Résistances et différences… Ju et Amz prennent des temps de parole à 2 pour clarifier tensions et partages : fluidification de la relation. Accueil de J., M. et A., étudiant-e-s à Eclis en écoconstruction : caravane pour l’hiver ou squatte chez Mé, présences soutenantes d’emblée et en perspective (coups de main, bonne énergie, récups, etc.)
Bonne nouvelle finance : une subvention FDVA ! de quoi finir de financer le chantier en cours (et en plus, un soutien de So au rôle jardin : une bonne débrouss’). Refus du rescrit fiscal et autres échéances et appel à projets raté-e-s par contre : un gros sujet à reprendre courageusement, ainsi que chantier administratif de fond (reprise des statuts pour intégration parts B., règlementation Caf, …), com’ publique un peu en souffrance, etc. Plus personne n’assure vraiment le suivi juridique, heureusement que le comptable est sympa pour répondre à nos besoins urgents. On tatonne encore sur ce plan, mais ça va en s’améliorant.

Novembre
Reconfinement et préparation du départ Gui et Ma. Ma passe la main sur compta, banque, boîte mail à Ju et Amz qui se partagent les tâches. Chantier : la charpente est posée, puis pause de chantier forcée (faute de PC et avec pression de la mairie) mais bienvenue pour certains rôles pendant deux semaines. Obtention du permis de construire (après moult complications) et finition du chantier. Idem passation de Gui à la maîtrise d’ouvrage, non sans difficultés – qui semblent se résoudre vers la fin du mois, tandis que la maison des p’tits cochons sous bâche se prépare à hiberner : bravo au maître d’œuvre et à l’école du chantier ! Passage très soutenant de R., courageusement dans son van pour un mois dont une part en confinement, qui prend un rôle important au sein de la construction (la direction des opérations sur le toit, et beaucoup de soutien à Ju et Amz).
Le travail sur la raison d’être a réveillé de grosses tensions chez Ju, laissées en suspens un moment, mais qui continuent à se travailler à présent. Envie d’un temps collectif long, sans horaire de fin (au vu des dispos, il sera possible avec toutes seulement au retour de Gui et Ma). Ça a tout de même lieu un peu grâce à Syl : sur le point de rentrer en phase ultime d’intégration, il annonce un possible changement de projet et le désir de se voir, et on trouve le temps d’une réunion informelle en mode confiné-e-s, chez Mé peu avant son retour. Toujours forte envie partagée de nouveaux-lles arrivant.e.s dans le collectif. L. et M. après une quinzaine d’essai industrieuse et convaincante se positionnent plutôt sur un wwoofing de long terme en 2021. D’autres bottent en touche. C. visite le lieu pour peut-être poser une tiny : à suivre.
Réunions à distance (pour cause confinement et commodité d’agendas, puis migration d’une moitié de l’équipe :^) qui se poursuivent sur whereby, téléphone et autres, avec un peu de flottement sur la facilitation parfois, et ça fait parfois du bien… avec quand même les bonnes bases partagées de longue date. Questionnement autour du secrétariat en particulier à l’ouvrage : sens de l’archive, de la formalisation, fascination peut-être pour l’organicité spontannée, détresses liées à l’écrit & aux règles ?

fin Novembre – Décembre
Angoisses prégnantes et aussi bons espoirs de renouveau pour 2021. Entrée en mode hiver, tandis que la situation internationale laisse présager du changement, de toutes façons… et que le lieu contribue timidement à la résistance pour de nouveaux Jours heureux. Plantations, tisanes, petits feux…
Inclusion C. ? Non finalement elle sent que c’est pas le bon moment Naissance du p’tit dernier du collectif, peu après l’anniv de son papa ! Deux enfants à l’Aronde : weey. Prise de responsabilité M et J soutenante au chantier. Les réus de resistance locale se calment assez vite malgré les efforts de deux ou trois coprez… mais des graines se sèment et germent quand même.
Renouveau des contrats d’engagement, au terme de la période de 3 ans initiale… formalisation à prévoir ? des paroles se disent, mais rien d’acté encore. Retour de la p’tite famille en avance, juste pour le solstice. Suite des ajustements Amz et Ju. Re-négo avec J et A pour le remboursement de la dette : on arrive à un accord oral, le contrat n’est toujours pas signé.

Ceci fait suite aux bouts d’histoire publiés par ici l’an passé. La suite est mise en ligne sur le pad public du lieu, au fur et à mesure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :