Aller au contenu principal

Urgence de l’essentiel

Face à l’angoisse terrible que peut susciter un monde humain qui s’effondre et ré-émerge, qui s’ankylose psychotique ou se métamorphose holistique, que faire ?

Respirer. Prendre le temps de contempler l’intérieur et l’extérieur. Ne pas agir dans la colère ou dans la peur : « lève-t-on les voiles dans la tempête ? » comme le demande le proverbe arabe. L’essentiel, c’est de tenir à flot. Laissons couler ce qui coule, hurler ce qui hurle, trembler ce qui tremble… raison gardons et confiance cultivons, à chaque souffle.

Confronter nos sources. Il n’y a pas une Vérité, mais tou-te-s nous avons accès à un fragment du miroir brisé jadis… toutes nos langues ensemble, inouï babil, savent démêler le vrai du faux à chaque carrefour partagé, discerner le bon chemin, la juste action, l’équilibre de l’instant. Bienvenue à la contradiction, patiente, éclairée et consciente de la recherche commune.

Nous parler de vives voix. Tous nos médias nous leurrent, peu ou prou. Les liens humains en présence (même virtuelle et même asynchrone, à condition de savoir ajuster empathie et télépathie) actualisent au fur et à mesure nos mouvements intérieurs. Restons relié-e-s au présent, du cœur, de l’esprit, du regard tendre. Tenons-nous les mains, dans la saison des tempêtes.

À tout de suite ! Amour et courage.

Aucun commentaire pour le moment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :