Aller au contenu principal

Pause : regardons l’horizon

Quoi de mieux qu’un « état d’urgence » de ce genre pour lire de la poésie, faire l’amour et la sieste, et surtout la révolution encore et toujours ? Et soutenir les personnels de santé et nos voisin-e-s bien sûr – à moins d’en être nous-mêmes.

Non sans oublier aussi de suggérer à toutes les assos quand même de faire leur possible pour récupérer les stocks périssables des magasins verts et des bars-restos ! C’est la bonne saison pour planter et célébrer.

L' »effondrement » a démarré il y a bien des années – sinon des siècles. Les aborigènes n’ont pas attendu que l’Australie brûle pour le ressentir, idem au Bangladesh, au Laos ou en Argentine.

L’émergence continue. Renouveau partout ! Le printemps du monde…

Et ces jours-ci, avez-vous vu ? C’est comme si beaucoup de gens se mettaient à dire la vérité. Et c’est l’état qui l’impulse, contraint par un virus que je bénirais sans doute s’il ne mettait pas la vie de quelques parents et ami-e-s en danger (la mienne, j’en ai cure).

Ce que nous devons prendre soin de guérir surtout, c’est la violence issue de la peur. Rien de mieux pour soigner la peur que de faire du shaking à la maison, où quand c’est possible « pour exercice physique » de marcher dans la nature… Et même, de se dire bonjour au moins, quand on se croise… en respectant avec attention les consignes d’hygiène et les distances de sécurité.

La force et la paix, c’est ce que je nous souhaitais pour cette année déjà, aux réveillons autour du dernier solstice.

Courage et amour à présent, vers l’équinoxe !

J’ai la voix de cet excellent chanteur poète et guitariste français dans la tête : « Pause, c’est fini ! c’est fini… »

Regardons au loin : de nouveaux horizons.

 

Photo006

un commentaire Poster un commentaire
  1. Ah et oh n’oubliez pas d’aller voter einh ! Quitte à voter blanc si vraiiiment vous le sentez pas. C’est fini aussi le temps de l’anarchie drapée dans son mépris de toutes les institutions, non ? C’était bon du temps de Louise michel ça. En tout cas elles peuvent jouer fort dans les mouvements de conscience, ces élections-là. Allez, faites tourner vos shakras les ami-e-s ! Ce virus vibre à grande vitesse.

    15 mars 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :