Aller au contenu principal

Marche pour la paix des peuples

Ce projet est au stade de la co-création : nous vous invitons à nous contacter pour en échanger plutôt de vive voix.

Voici quelques éléments de base de cette marche à venir, qui peuvent contribuer à un premier élan – tout en étant susceptibles de remise en question :

  • Une marche par étapes vers le Moyen-Orient (Jérusalem / la Mecque) et même au-delà (Inde, Tibet ?)
  • Une raison d’être qui relie le spirituel (lieux saints traditionnels, pratiques de reliance) et le politique (cohérence éthique)
  • Une marche cogérée à l’organisation collective souple et légère : un itinéraire simple et déjà balisé (GR, chemins de pèlerinage), des accueils en campings ou mairies, en autonomie (personnes, groupes et familles) pour les repas, un relais pour des voitures et camions partagés portant les sacs (et soulageant de la marche au besoin), des étapes relativement brèves (15-20 km/j) pour faciliter la participation des personnes jeunes, âgées, singulières… tout en avançant sur notre chemin et au goût des plus sportifs.
  • Laisser l’espace de la rencontre et ouvrir l’espace de la transformation.
  • Des journées de pause possibles en fonction du programme des lieux traversés – festivals, territoires d’alternatives… pendant lesquelles organiser des forums publics ou des fêtes de la paix universelle.
  • On inclue au mieux les diverses formes de la caravane (cycles, fauteuils, nomades éprouvé-e-s, institutions etc… sans leurs drapeaux), par la parole avant, pendant et après – mode dialogique et régénératif.
  • Une première étape d’un mois à l’été 2022, à travers la France (départ principal de Nantes, arrivée Grenoble ou Genève ?)
  • Une communication légère, au travers d’un blog par exemple et des partages des participant-e-s – un sens à chercher plutôt au niveau symbolique et dans la présence qu’à l’échelle mass-médiatique (quoi qu’on ne soit jamais complètement à l’abri des projecteurs). Les actions qui s’inventeront dans la rencontre et par sérindipité rendront forcément la démarche féconde, mais il n’y a pas besoin de rechercher cela : l’intention est simplement la paix.
  • La seconde étape se rêve et se source en vivant la première, et se construit surtout par la suite – mode agile.

Auriez-vous l’élan de faire partie d’une petite équipe support en amont ?
Ou simplement de la marche ? Faites-nous signe !

Amans 07 48 10 98 18 / lapetitefamille at no-log.org

%d blogueurs aiment cette page :